Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

Graisse ou sucre : que est l'ennemi numéro 1?

 

 

A l’arrivée des beaux jours, les magazines féminins regorgent d’articles sur les régimes miracles pour être au top dans son bikini cet été!

Un nombre incalculable de régimes amincissants se sont développés ces dernières décennies…. Régime hypo-calorique, hyperprotéinées, sans glucides…. 

Deux grands coupables sont tour à tour désignés comme ennemi public numéro 1 du maillot de bain… Le gras ou le sucre…..

Mais qui est donc le vrai responsable de nos kilos superflus ?!!!

Il y a quelques années, la réponse était sans appel : le gras était le grand coupable! En effet, il a été largement diffusé à partir des années 60 qu’il fallait limiter au maximum les lipides afin de perdre du poids.  En effet, la logique était simple : Les lipides sont les nutriments les plus caloriques : Comptez 900 calories pour 100 g de lipides et seulement 400 cal pour 100g de glucides. En plus, en prenant du poids nous prenons du gras donc il était logique de limiter le gras pour ne pas grossir!

Le gras était donc devenu l’ennemi numero 1 à abattre! Et pourtant…parallèlement à la réduction de graisse et de cholestérol dans l’alimentation, de nombreuses maladies graves se sont développées et le taux d’obésité a grimpé en flèche! La population avait diminué ses apport en lipide au profit des céréales, pains, pommes de terre... qui sont riches en glucides (sucres). 

Aujourd’hui de nombreuses études prouvent que ce n’est pas le gras mais bien les glucides qu’il faut limiter pour conserver une taille de guêpe et une bonne santé!

Les glucides qui sont aujourd’hui sur la sellette sont ceux ayant un Indice glycémique (IG) élevé : En effet, ces glucides à fort IG que nous retrouvons dans les gâteaux, les confiseries, les sodas mais aussi le pain blanc, les céréales raffinées et les farines blanches entrainent une brutale hausse de la glycémie qui va affoler le pancréas. Celui-ci va alors  fournir une grande quantité d’insuline qui est l’hormone qui régule les taux de sucre dans le sang. Dés qu’il y a trop de sucre dans le sang, l’insuline entraîne son stockage sous forme de graisse et empêche ainsi l’utilisation de la graisse déjà présente. En mangeant beaucoup de glucide, nous stimulons donc cette hormone de stockage qui nous fait prendre du poids! 

A l’inverse, en limitant les glucides, on oblige notre corps à libérer de la graisse afin de s’en servir comme source d’énergie! C’est donc la meilleur façon de  perdre du poids, de la graisse mais aussi de diminuer les risques de diabète de type 2 et de maladies cardiovasculaires!

 

Et oui, une alimentation riche en lipide n’augmente pas  les taux de cholestérol LDL, qui est le cholestérol le plus néfaste pour la santé cardiovasculaire.  Par contre, ce type d’alimentation permet d’augmenter le cholestérol HDL  et ainsi de contribuer à réduire les risques de maladies cardiovasculaires.

Retenez donc que contrairement à ce qui a longtemps été dit, le gras c’est la vie! Les acides gras sont indispensables pour fabriquer les hormones, les parois cellulaires et pour servir de source d’énergie. 

Les seules graisses à limiter sont les acides gras trans qui sont hautement toxiques (et que l’on retrouve dans tous les produits industriels, transformés). Remplacer le beurre par de la margarine, moins riche en graisse saturée, mais pleine de graisses trans artificielles est donc un très mauvais choix! 

Le top dans la catégorie des matières grasses sera les acide gras insaturés que l’on retrouve par exemple dans l’huile d’olive (riche en oméga 9) et l’huile de colza (riche en Oméga 3). 

 

Pour perdre du poids avant l’épreuve du maillot de bain cet été suivez ces consignes :

  • Limitez donc vos apports en glucides raffinés (sucre, biscuit, pain, pâte et farine blanche…) 

  • Privilégiez ceux à faibles IG (légumineuses, céréales complètes, oléagineux)…. 

  • Intégrez des légumes à chaque repas 

  • Ne boudez pas les protéines (privilégiez la viande blanches, les petits poissons et les protéines végétales) 

  • Enfin pensez aux bonnes graisses qui en plus d’augmenter la saveur de vos plats vont permettre de réduire l’ indice glycémique du repas!

 

Article écrit pour Biodyne.

 

Brune Vannier-Moreau

https://www.vannier-moreau-naturopathe.fr

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags