November 22, 2019

Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

Les remèdes naturels pour lutter contre les céphalées.

 

 

Qui n’a jamais souffert de maux de tête? On les qualifie de céphalées ou de migraines selon leurs intensités, leurs éventuels auras ou prodromes mais dans tous les cas il s’agit de douleurs gênantes voir handicapantes dont on se passerait bien!

Pour y mettre fin, les antalgiques sont rarement la solution idéale. En effet, les traitements conventionnels ne sont pas curatifs et ont des effets secondaires préoccupants. Il sera plus judicieux  de s’attaquer aux causes même des maux de tête et si le mal est déjà présent, d’opter pour des techniques naturelles afin d’atténuer la crise. 

Les causes des maux de tête : 

 

Les maux de tête peuvent venir de trois déséquilibres :

  • Un déséquilibre hormonale:  Beaucoup de femmes souffrent de maux de tête en fin de cycle. Cela s’explique par la chute des oestrogènes qui a lieu juste avant la venue des règles. A l’inverse,  la plupart des migraineuses connaissent un répit pendant la grossesse, lorsque les oestrogènes ont atteint un niveau très élevé! La pilule est également pointée du doigts dans la mesure où elle perturbe le système hormonal . En cas de maux de tête répétés, essayer d’adopter une méthode alternative comme le stérilet en cuivre qui n’aura pas d’impact sur votre système hormonale. 

Deux plantes à la rescousse: Le gattilier et/ou l’alchemille  à prendre en teinture mère ou en infusion pendant la seconde partie du cycle

  • Un déséquilibre nutritionnel : Les problèmes digestifs ou les intolérances (essentiellement au gluten et lactose) peuvent entrainer de violents maux de tête (ainsi qu’un excès de médicaments). Prenez soin de votre alimentation en supprimant les repas trop gras, les plats industriels riches en additifs et en diminuant les laitages et le sucre. De manière plus détaillée,  il conviendra d’éviter le tabac et l’alcool bien entendu mais également les aliments riches en tyramine (poissons fumés, charcuteries, foies, abats, chocolats), en histamine ( fraises, épinards, tomates, choucroutes, fromages fermentés, boissons fermentées, poissons en conserve, vin blanc, champagne, oeufs).  Evitez les plats servis dans les restaurants asiatiques qui contiennent un rehausseur de goût, le glutamate de monosiodium, qui peuvent entrainer des maux de tête et troubles digestifs redoutables! On parle même du syndrome du restaurant chinois, c’est pour dire!                              Un bon apport en magnésium est indispensable pour lutter contre les maux de tête. Il conviendra donc d’optimiser son apport en mangeant des aliments riches en magnesium tels que les oléagineux, les  légumes verts et les légumineuses mais il faudra aussi optimiser son assimilation!  Or sachez qu’un excès de calcium peut entrainer une fuite de magnésium et ainsi favoriser la venue de céphalées. Ayez donc la main légère sur les produits laitiers!                                                                                                           Un bon apport en fer est également primordial pour éviter les céphalées.  Comme pour le magnésium, il vaudra mieux faciliter son absorption  plutôt qu’augmenter ses apports, car l’excès de fer est toxique pour l’organisme. Evitez la prise de thé ou café à la fin des repas (chélateurs de fer) et opter pour des fruits et légumes riches en vitamine C qui vont au contraire faciliter son absorption! 

 

Enfin, prenez du soleil!! Un déficit en vitamine D  peut entrainer des céphalées. Pensez à vous complimenter en hiver!

  • Un déséquilibre nerveux :Le stress est pourvoyeur de maux de tête! Des techniques de relaxation comme la cohérence cardiaque ou la méditation sont très bénéfiques pour normaliser le taux de cortisol (l’hormone du stress) et ainsi lutter contre les céphalées. Les études montrent que la fréquence et l’intensité des migraines et des céphalées de tension peuvent diminuer de 35 à 50 % quand on fait appel à ces techniques de relaxation.

En cas de maux de tête liés au stress et à des troubles digestifs (les deux étant souvent liés), pensez à la mélisse! Une infusion ou des gélules  de mélisse avant ou après chaque repas permettra de faciliter la digestion, vous apaisera et ainsi évitera le venue des céphalées!

 

Enfin, fuyez les ondes électromagnétiques (et toutes les mauvaises ondes!)

 

Comment apaiser la douleur pendant la crise : 

 

- Les plantes à la rescousse : 

 

L’huile essentielle de menthe poivrée  a des actions antalgiques et anti-inflammatoires . Vous pouvez l’utiliser  pur en appliquant 1 à 2 gouttes sur la tempe et le front . Ce massage va permettre de dilater les vaisseaux sanguins. Faites attention aux yeux, ça pique!!

 

Le Gingko biloba qui est une plante circulatoire du cerveau, va améliorer les échanges sanguins (et ainsi booster votre mémoire!)  tout en ayant un effet anti-inflammatoire. Vous pouvez en prendre sous forme d’infusion, de teinture-mère (30 gouttes trois fois par jour jour en cas de migraine) ou sous forme de gélule.  

 

La grande camomille possède également  des propriétés anti-inflammatoires et vasodilatatrices. Elle permet aussi de réguler le système neurovégétatif .Elle est surtout utile en traitement de fond car son action ne sera pas  suffisamment rapide pour agir sur la crise. Vous en trouverez sous forme de gélule d’extrait sec, de teinture mère ou d’extraits de plantes fraîches standardisées. Le traitement doit se faire sur trois mois minimum pour en ressentir les effets.

 

-L’hydrothérapie à la rescousse :

 S’allonger quelques minutes en appliquant une poche de glace sur le front reste encore une des techniques les plus efficaces pour faire passer la douleur! Il existe même des poches de glace sous forme de lunette!  Profitez en pour faire de grandes et profondes respirations pour une détente assurée! 

Vous pouvez sinon opter pour un  un bain de pieds chaud  afin de dilater les vaisseaux du bas du corps et détourner ainsi la congestion de la tête vers les pieds.

 

Le café à la rescousse :  un petit café serré pour faire passer un mal de tête débutant! La caféine qu’il contient est vasoconstrictrice et aura donc un effet anti-douleur! Si vous souhaitez prendre du paracétamol, sachez que la caféine accélèrera son absorption et donc la rapidité de son effet. 

 

 

Une bonne alimentation, la gestion du stress et certaines plantes vous aideront donc à lutter contre les céphalées de tension mais hélas, en cas de migraines chroniques, la problématique sera malheureusement souvent bien plus complexe!

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags